Les intrigues secondaires


Aide & Conseils, Écriture / dimanche, octobre 21st, 2018

Après quelques conseils sur la stylistique, La Plume Encrée vous propose aujourd’hui un article sur les intrigues secondaires.
Qu’est-ce que c’est ? À quoi cela sert-il et comment bien les utiliser ? Plus de questions, voici les réponses !

Intrigue principales VS Intrigues secondaires

Et bien non, il ne s’agit absolument pas d’un versus ! On pourrait pourtant le penser à cause du nom qu’on leur donne. Puisque ce sont des intrigues secondaires, on serait tenté d’admettre qu’elles n’ont rien à voir avec celle principale. Et c’est tout à fait juste, mais en aucun cas les intrigues secondaires ne sont les ennemies de l’intrigue mère.

Mais alors, à quoi peuvent-elles bien servir ?

Et bien, la réponse est toute simple ! Les intrigues secondaires servent à étoffer la principale, à lui donner de l’ampleur et du volume. Elles servent également à éviter que votre récit soit trop linéaire et monotone. En effet, avec les intrigues secondaires, vous pouvez faire des contrastes avec la principale, partir à droite ou à gauche, mettre « en pause » la principale pour booster le dynamisme de votre texte ou tout simplement faire une pause narrative. Il n’est généralement pas très bon d’avoir un fil directif plat, monotone et uniforme. C’est le meilleur moyen de lasser ou d’ennuyer quelqu’un qui vous lit…

Voilà pourquoi il est important d’aérer votre intrigue principale par des intrigues secondaires : car ces dernières offrent un large panel de possibilité pour ne pas lasser votre lectorat et pour l’intriguer davantage. En effet, attiser la curiosité du lecteur par une intrigue secondaire lui donnera et l’envie d’en savoir plus, et lui permettra de faire une pause dans votre trame.

Comment bien s’en servir ?

Il n’y a pas trop de solution miracle. C’est un juste équilibre à doser savamment que vous devez trouver par vous-même. Toutefois, voici quelques conseils pour créer du mieux que vous puissiez cet équilibre.

  • La plus grosse attention que vous devez porter sur vos intrigues secondaires, c’est qu’elles ne doivent en aucun cas empiéter sur votre intrigue principale. Nous vous l’avons expliqué : les intrigues secondaires sont des appuis, des petits ajouts pour dynamiser votre roman. Il est hors de question que vos histoires d’arrière-plan passe au premier plan. Si celles-ci commencent à devenir plus intenses que votre trame de base, inquiétez-vous !
  • Autre conseil qui ne va pas sans le premier, c’est que vous ne devez pas non plus vous éloigner de votre intrigue principale. Si vous vous épanchez sur une intrigue secondaire et que vous ne revenez plus à la principale, c’est que là aussi il y un soucis… Une intrigue secondaire est comme une parenthèse dans votre récit. Si vous décidez d’en ouvrir une, à un moment donné, il faudra bien tôt ou tard la refermer. Si vous ne voyez plus comment fermer cette intrigue secondaire, c’est que vous êtes allés trop loin dans son exploitation et que l’équilibre entre principale et secondaires est rompu.
  • Ce conseil pourrait vous paraître absurde, mais… Restez cohérent avec le genre que vous avez choisi ! Ne mélangez pas des intrigues secondaires qui n’auraient aucun lien avec la principale en terme de genre.
  • Enfin, restez cohérent avec votre propre intrigue principale ! Inutile de vous éparpiller ! Choisissez des histoires qui pourraient servir votre trame principale. Votre lecteur n’éprouvera aucun intérêt de savoir que Mamie Ginette a perdu son chat en faisant une tarte aux pommes alors que votre intrigue principale est explosive et héroïque.

Quelques pistes, quelques idées

C’est bien beau de vouloir parler des intrigues secondaires, mais cela reste un sujet assez abstrait… Pour plus de concret, La Plume Encrée vous donne maintenant quelques pistes et idées d’intrigues secondaires en fonction de vos genres d’écriture.

– Pour du fantastique/fantasy :
Si votre récit se base sur une quête, vous pouvez dériver sur une autre quête en parallèle.
Faire qu’un de vos personnages se retrouve isoler et qu’il tente de faire tout son possible pour rechercher les autres protagonistes.
Ce qu’il se passer dans un endroit précis de votre univers, qui serait adjuvant ou non à votre intrigue principale…
Une histoire d’amour entre deux personnages inattendus

– Pour de la romance :
Outre les multitudes de rebondissement qu’il peut y avoir dans une romance, vous pouvez créer des intrigues secondaires avec les proches des protagonistes de la romance : un frère en fugue, une sœur enceinte, un des parents qui ne va pas bien, une liaison entre un membre de la famille et une connaissance du couple de la romance…
Vous pouvez également tendre vers d’autres genres : un serial-killer, des meurtres…

– Pour les romans noirs et thriller :
Vous pouvez tout à fait insérer une autre enquête si le point de vue narratif est celui des enquêteurs.
Les romances fonctionnent également toujours aussi bien, quelque soit le genre en fait : deux inspecteurs qui se rapprochent, par exemple…

Le champs des possibles est immenses pour les intrigues secondaires… À vous de trouver qu’est-ce que vous aimeriez ajouter à votre arc principal, tout en faisant attention de ne pas créer de déséquilibre

Les intrigues secondaires ne sont pas qu’un plus dans vos récits. Elles apportent réellement un nouveau souffle à votre intrigue principale et dynamise votre arc narratif. Attention cependant à trouver le juste équilibre et à ne effacer votre intrigue principale au détriment d’une histoire secondaire.

 

 

 

 

 

Retrouvez tous nos articles, rubrique « Aide & Conseils » :

Rubrique Écriture :

Rubrique Édition :

Une réponse à « Les intrigues secondaires »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *