Fantasy – Azuli


Lectures Critiques / vendredi, juillet 13th, 2018

Comme tous les vendredi, on se retrouve pour découvrir une histoire qui nous a particulièrement marquée sur Wattpad. Aujourd’hui, on vous propose donc de découvrir Azuli de Tiffany1502.

Orthographe, Grammaire & Syntaxe :

Niveau orthographe, on ne reprochera rien pour Azuli.
Toutefois, attention à la présence de certaines coquilles (prépositions en trop, élision de pronoms ou d’articles incorrecte). Une petite relecture pour les éradiquer devrait suffire…
Attention également à certaines tournures de phrases un peu lourdes, voire alambiquées, qui ne facilitent pas la lecture alors que l’idée véhiculée est pourtant simple.

Vocabulaire & Style :

Une jolie plume, un texte fluide qui se laisse lire. Nous regrettons simplement l’absence d’effet poétique.

Mise en page :

Une mise en page aérée, où l’œil ne se fatigue pas à se perdre dans des longueurs narratives. Pas d’erreur non plus de typographie. RAS !
Attention toutefois à la présence mineure de pavés.

Personnages :

Le lecteur sera plus touché par le personnage de Zeno que de celui de Adelya. En fait, cette dernière devient vite agaçante dans sa façon d’être. Et au final, on se rend vite compte que le personnage de Zeno est plus développé que l’autre. Ceci expliquerait le rapprochement du lecteur envers ce vampire et le manque d’attirance pour la princesse.
Le personnage du roi, père d’Adelya est également bien dessiné, et il devient à son tour vite détestable par sa supériorité et sa froideur.
Quant au prince Lévi, il manque au début d’un peu de substance, mais demeure quand même réaliste.

Narration & Description :

Petit défaut dans Azuli, ce sont parfois les descriptions. Parfois bien développées, parfois trop succinctes, un travail de réécriture devrait pallier ce problème.
Petit reproche aussi sur les moments de description concernant les visions de la princesse, notamment celui avant le face à face avec le roi… Nous ne savons pas si c’est voulu ou non, mais ce passage reste assez confus, lors de la lecture. Nous suggérons de retravailler la narration/description quand cet événement survient dans le récit.

Intrigue :

Selon nous, deux points faibles résident dans cette fiction.
L’exploitation du début de la romance, en point de vue de Zeno, est bien dosée, mais le lecteur sent que ce n’est pas le sujet principal du roman et qu’il s’agit d’un nœud secondaire. Cependant, il devient vite incapable de savoir où va l’histoire avec ce mariage arrangé et cette guerre… Ces aspects trainent en peu en longueur… D’autant plus qu’à quelques moments, sa curiosité est titillée avec les brèves visions de la princesse, ses yeux sans iris, et, au début le livre concernant les Azulis…. Mais tout ça demeure encore trop flou… Sans réponse, nous sommes certes tentés d’en apprendre plus en poursuivant la lecture, mais c’est au final un sentiment de frustration quand nous n’en apprenons pas plus. Alors que pourtant,il y a un fort potentiel derrière…
Enfin, et c’est probablement lié au premier point, mais nous ne comprenons pas l’intérêt du peuple vampire… Nous sommes persuadés que ce choix pourrait être expliqué par la suite, mais au bout de 12 chapitres, il n’en est toujours rien. Aussi, puisque l’univers vampirique sort des clichés (les légendes y sont volontairement refoulées), c’est à se demander si en mettant des nains à la place, on n’obtiendrait pas le même résultat…
De même pour le personnage de Zeno… Même si son histoire est plus ou moins expliquée, et même s’il devient vite attachant, le lecteur ne comprend pas l’intérêt qu’il soit lui aussi un vampire. A ça, s’ajoute également le fait qu’aucune référence ne se fasse entre lui et les vampires du pays Illian…
Donc malgré une histoire intéressante, ces points-ci reflètent selon nous une quelconque incohérence. Un petite travail de réécriture suffirait, en insérant quelques détails par-ci par-là, à gommer cet effet indésirable.

C’est donc une belle note que nous attribuons à Azuli malgré les petites faiblesses du récit. Félicitations à l’auteure, que nous encourageons fortement dans la poursuite de son texte !

Pour découvrir nos autres lectures critiques :

Une réponse à « Fantasy – Azuli »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *