Les différentes façons d’être édités


Les dessous de l'édition / mercredi, juillet 25th, 2018

Vous avez enfin terminé votre ouvrage, et vous vous demandez : comment faire pour que mon livre rencontre son public ? La Plume Encrée vous propose donc un récapitulatif des moyens de publier vos manuscrits, que ce soit en maison d’édition à compte d’éditeur, en maison d’édition à compte d’auteur, ou en auto-édition !

Tout d’abord : les maisons d’édition à compte d’éditeur. Ce sont les maisons d’édition traditionnelles, avec assistants d’édition, éditeurs, attachés de presse, directeurs éditoriaux.

  • Les avantages :

    • La plupart des travaux sont effectués par la maison d’édition gratuitement pour vous (correction par des correcteurs professionnels, graphiste pour votre couverture, rédaction de la quatrième de couverture, promotion et diffusion de votre œuvre)
    • Le moyen d’édition le plus reconnu.
    • Un éditeur suit votre ouvrage, des corrections à la promotion et vous accompagne.
    • L’éditeur engage des frais pour vous, dès lors : il croit en vous.
  • Les inconvénients :

    • Certains éditeurs préconisent des corrections un peu trop directives, et peuvent dénaturer votre œuvre.
    • Les droits d’auteurs sont souvent faibles, à négocier si possible.
    • Vous ne disposez plus des droits sur votre livre pendant une certaine durée, définie dans votre contrat d’auteur.
    • Les paiements des droits d’auteur se font souvent une seule fois par an.

Ce n’est pas une nouvelle façon d’être édités, la maison d’édition Grasset a d’ailleurs commencé ainsi. Cependant, ils sont souvent considérés comme des arnaqueurs, beaucoup n’ont aucune formation dans l’édition.

  • Les avantages :

    • Ils sont souvent moins regardants que les maisons d’édition à compte d’auteurs et acceptent donc bien plus de romans, à condition que vous payiez.
    • Vous serez édités, et pourrez avoir votre manuscrit entre les mains
  • Les inconvénients :

    • Tout est à votre charge, vous devez régler les corrections, les graphistes, la rédaction de votre quatrième de couverture… Pour des prix souvent astronomiques (plusieurs milliers d’euros) ou vous pouvez choisir de ne pas le faire et présenter un travail d’une qualité moindre.
    • Vos droits d’auteurs sont souvent bas, comme en édition traditionnelle
    • Vous n’avez plus vos droits sur le livre, pour une durée déterminée par votre contrat
    • Souvent, vous ne disposez pas d’un réseau de distribution et devez donc écouler vous-mêmes vos exemplaires (et payer pour les avoir chez vous)
    • Souvent aucune promotion de votre livre : c’est à vous de vous en charger !

C’est une nouvelle façon de publier vos manuscrits qui commence à prendre son envol, grâce au numérique et aux plateformes telles qu’Amazon, la Fnac, et les liseuses.

  • Les avantages :

    • Vous contrôlez entièrement votre publication, vous pouvez décider de faire appel à un correcteur, un graphiste. C’est à vous de voir !
    • Les droits d’auteurs vous reviennent en grande partie. Vous pouvez avoir jusqu’à 70 % des droits d’auteurs en numérique.
    • Votre ouvrage vous appartient à 100 % (à part sur certaines plateformes d’auto-édition payantes).
    • Vous pouvez publier votre manuscrit, même si les maisons d’édition l’ont refusé, et l’avoir entre vos mains.
  • Les inconvénients :

    • Vous êtes seuls sur votre projet, vous ne bénéficiez pas d’un œil extérieur qui pourrait vous aider.
    • La promotion et la diffusion sont à réaliser. Peu de librairies acceptent les auteurs autoédités (mais cela tend à se généraliser de plus en plus).
    • Votre roman peut se noyer dans la masse des autoédités, qui parfois, ne sont pas d’une grande qualité.

Ainsi, à notre avis (et cela n’engage que nous), les maisons d’édition à compte d’auteur sont à fuir ! Vous payez pour un ensemble de prestations que vous pourriez réaliser vous-même, la distribution, la diffusion, la promotion de votre manuscrit est totalement absente. À ce titre-là, mieux vaut opter pour l’auto-édition.

En conclusion, entre maison d’édition à compte d’éditeur et auto-édition, notre cœur balance. Il est cependant nécessaire en auto-édition de veiller à fournir un travail de qualité, corrigé sur le fond et sur la forme. En maison d’édition à compte d’éditeur, veillez bien à vérifier votre contrat avant de le signer, sur des clauses et les paiements qui peuvent fortement varier. Les deux formes d’édition se valent, selon vos souhaits et vos désirs !

N’hésitez pas à jeter un œil à nos prestations, nous pouvons vous aider à enfin réaliser votre rêve !

Que ce soit en maison d’édition ou en auto-édition ! 

Enfin, pour retrouver nos articles sur les dessous de l’édition : 

 

3 réponses à « Les différentes façons d’être édités »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *