Comment rédiger une quatrième de couverture ?


Aide & Conseils, Maison d'Édition / dimanche, septembre 16th, 2018

La quatrième de couverture, aussi appelée résumé est une étape essentielle. Elle doit donner envie de lire le roman qui s’y cache, sans trop en dévoiler. Réel élément marketing, elle est plus redoutée qu’aimée. Comment la rédiger ? Quels éléments y mettre ? Suivez le guide de La Plume Encrée !

Conseil n°1 : Court, tu seras

Résumer son ouvrage en quelques lignes est vraiment difficile. Comment ne pas dire que Michel est un passionné de photographie, de pieuvres, de l’odeur des vieux livres et qu’il déteste qu’on corne les pages quand on a fini de lire ?
Tous les éléments présents dans votre livre n’ont pas à y figurer. Car vous voulez donner envie de découvrir votre livre et non pas qu’on comprenne tout en lisant le résumé. Sinon, quel intérêt de lire le roman ?
Pour cela, il faut penser : court et efficace.
Plus facile à dire qu’à faire, on sait. Mais, comme le format est court, on choisira avec soin tous les mots présents. Quels éléments sont indispensables à votre texte ? Est-ce que l’âge de votre personnage, sa passion, sont réellement essentiels ? Non ! Focalisez-vous sur votre intrigue et sur les détails essentiels.

Conseil n°2 : Le mystère, tu conserveras 

Deuxième erreur assez fréquente que l’on retrouve : le résumé en dit trop. Si on sait d’avance que Gertrude et Michel vont finir par s’aimer passionnément, en oubliant le monde autour d’eux, votre résumé ne sera pas pertinent. Et pour cause : ça casse tout suspens. Et les lecteurs aiment le suspens, car ils aiment être surpris !
Généralement, on dit qu’un résumé doit représenter la première partie de votre roman : que se passe-t-il, quel est l’élément déclencheur de toute votre histoire ? Partez de là, ça vous donnera une bonne base.

Conseil n°3 : Ton style, tu soigneras

Bon, on va enfoncer une porte ouverte en disant ça, mais… Les fautes sont à proscrire intégralement dans une quatrième de couverture. Le format est très court : la moindre petite coquille sera jugée par le lecteur. Si vous êtes capables d’en faire une ici, qu’est-ce que va donner le texte entier ?
Ensuite, pour conserver l’attention du lecteur, évitez les phrases toutes faites que l’on retrouve partout du type : « Entre amour et désillusion, action et suspens, découvrez l’histoire de Gertrude ! » Niveau originalité, on repassera plus tard !
À ne pas oublier également : le rythme de vos phrases. Jouez avec phrase longue et courte, en fonction de vos envies. Bon, n’écrivez pas non plus votre résumé en une seule phrase de dix lignes, hein ! A vous de trouver cet équilibre si précieux qui fait qu’un résumé est réussi.

Conseil n°4 : Un aperçu du livre, tu donneras

Bien sûr, il faut changer le ton employé selon le genre que vous écrivez. Qu’il s’agisse de romance, de science-fiction ou d’horreur, le ton ne sera pas le même. Adaptez donc en fonction ! Faites peur, faites rire, mais respectez le reste de votre œuvre !
L’ambiance de votre livre doit donc être décelable dès les premières lignes de votre quatrième de couverture. Certaines fois, les questions sont utilisées pour donner envie au lecteur de découvrir par lui-même la réponse. Cela dépend de vos goûts, certains lecteurs sont rebutés par ces interrogations, d’autres adorent. À vous de juger, donc !

Conseil n°5 : L’inspiration, tu trouveras

En maison d’édition, l’auteur n’écrit quasiment jamais sa quatrième de couverture : c’est le rôle de l’éditeur. Cependant, si vous écrivez sur Wattpad ou voulez vous auto-éditer, c’est souvent à vous que revient cette tache. Pour comprendre comment fonctionne une quatrième de couverture, rendez-vous à votre bibliothèque. Lisez les résumés des livres que vous avez empruntés et/ou achetés. Pourquoi les avez-vous pris ? Quels sont les éléments qui vous ont décidé à le prendre dans cette quatrième de couverture ? Bien sûr, on ne vous dit pas de la copier ! Mais voyez plutôt comment est construit le texte, quels éléments sont donnés, etc.

Conseil n°6 : Le juste milieu, tu sauras doser

La quatrième de couverture est indéniablement un élément marketing. Même si cela fait frémir les plus traditionnels qui pensent qu’un livre n’est pas un élément marchand : ça l’est. Il faut vendre. Et donc donner envie d’acheter le livre.
On évitera donc tous les : « Le meilleur livre de l’année selon ma copine Germaine », « Le livre parfait pour vous détendre en fin de journée », etc. Le lecteur saura si ce livre est parfait pour lui, ou non ! Vous n’avez pas besoin de sur-vendre, si vous le faites… vous risquez de décevoir si tel n’est pas le cas !

Votre quatrième de couverture est donc un élément à ne surtout pas négliger. Il est le premier aperçu que va avoir le lecteur, la vitrine de votre récit, et qui va le décider sur l’achat/la lecture de votre œuvre. Il faut donc travailler tous ces petits éléments pour donner envie de découvrir la perle cachée dans vos mots !

Retrouvez tous nos articles en « Aide & Conseils » :

Rubrique Édition :

Rubrique Écriture :

 

Une réponse à « Comment rédiger une quatrième de couverture ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *